Première publication : mars 20, 2024 |

Conseils pour éviter le mal de mer lors de vos voyages en bateau

Nous avons créé ce guide avec des conseils et des recommandations pour éviter le mal de mer sur un bateau, en pensant à ceux qui sont susceptibles d’en souffrir. N’oubliez pas que cela peut arriver à tout le monde, même les marins les plus expérimentés peuvent avoir le mal de mer. Tout au long de ce texte, nous allons approfondir les sujets suivants :

  • Pourquoi les vertiges surviennent-ils ?
  • Recommandations générales pour prévenir le mal de mer
  • Méthodes efficaces pour éviter le mal de mer sur un bateau
  • Que faire en cas de mal de mer ?

Pourquoi a-t-on le mal de mer en mer ?

Cette affection est connue sous le nom de cinétose et est causée par une différence entre ce que l’oreille moyenne et les yeux perçoivent. Alors que l’oreille perçoit une ondulation, les yeux ne la remarquent pas. Ce déséquilibre provoque des malaises, de la fatigue, des nausées, des vomissements, un vide de l’estomac, une pâleur. Certaines personnes peuvent même perdre connaissance.

A retenir :

  • Ce trouble, aussi appelé « mal de mer », implique le système vestibulaire, le cerveau et les yeux.
  • Le mal de mer touche surtout les enfants, les femmes et les personnes âgées.
  • Lors de longs voyages, l’inconfort ne dure que les premières heures, le temps que le corps s’y habitue.
  • Le malaise ne survient pas seulement en mer, mais aussi lors de voyages en voiture, en avion ou même lors de foires commerciales.

Recommandations générales pour éviter le mal de mer

organised routes and ittineraries tenerife boat charter

La recommandation la plus importante est de s’occuper et de se concentrer sur une activité. Bien que le mal de mer ait une origine organique, l’aspect psychologique est déterminant. Si vous pensez que vous allez avoir le vertige, il est probable que cela se produise.

Nous vous laissons maintenant avec une série de recommandations qui ne vous garantiront pas de ne pas souffrir du mal de mer sur le bateau, mais qui vous aideront à le réduire. Ces recommandations ne sont pas efficaces pour tout le monde, c’est pourquoi vous devriez les essayer pour trouver celle qui vous convient le mieux.

  • Rester détendu. Le stress augmente le risque de mal de mer, il est donc important d’arriver à l’heure et avec tout ce dont vous avez besoin.
  • Respirez profondément et lentement. Inspirez et expirez lentement.
  • Reposez-vous correctement. Le mal de mer est plus susceptible d’affecter les personnes qui ont mal dormi ou qui ont la gueule de bois.
  • Si le temps est très froid, le mal de mer peut augmenter, il est donc conseillé de se réchauffer.
  • Gardez les yeux sur l’horizon. Evitez de regarder vers l’eau ou l’arrière du bateau, où vous pouvez sentir le balancement des vagues.
  • Rester assis, le corps bien droit, dans le sens de la marche du bateau.
  • Rester hydraté.
  • Évitez les repas copieux avant d’embarquer sur le bateau. Évitez les produits laitiers et les aliments gras en particulier.
  • Ne pas arriver l’estomac vide. Il est conseillé de manger des glucides tels que des biscuits, du pain et des pâtes.
  • Rester à l’avant ou au centre du bateau, qui est l’endroit le plus stable. De là, regarder vers l’horizon avec les yeux à 45° et la brise marine, comme dans la scène emblématique du Titanic.
  • Ne baissez pas la tête et ne fermez pas les yeux.
  • Évitez les odeurs fortes comme celles de la cigarette ou du carburant. Cela augmente la probabilité de mal de mer sur le navire.
  • Évitez de vous trouver à l’arrière, dans des endroits clos comme les chenils ou à l’intérieur du navire. Il est préférable d’aller sur le pont et d’admirer le parcours du navire de là.
  • Le gingembre est efficace pour prévenir le mal de mer. Vous pouvez le prendre sous forme de thé, de biscuits ou de comprimés.
  • Évitez d’utiliser un téléphone portable ou de lire. Fixer vos yeux sur un point fixe, c’est appeler le mal de mer.

Des méthodes efficaces pour prévenir le mal de mer

Voici quelques méthodes spécifiquement conçues pour prévenir l’apparition du mal de mer en navigation :

  • Primer les veines du poignet. Placez une boule de papier de 1 cm de diamètre, en vous aidant d’une montre pour la tenir. Il s’agit d’une astuce ancienne qui s’appuie sur l’acupuncture. En pressant le point P6 ou NeiGuan, on prévient les nausées et les vertiges.
  • Synchroniser avec le mouvement du bateau. Cela consiste à bouger les épaules d’avant en arrière pour détendre la musculature et simuler le mouvement. Il s’agit d’une astuce psychologique pour tromper le cerveau.
  • Synchroniser avec le mouvement du bateau.
  • Prenez des médicaments à cet effet comme le dimenhydrinate. Prenez-le une demi-heure avant qu’il ne fasse effet. Il ne fonctionne pas si vous le prenez après être monté sur le bateau, si vous avez beaucoup mangé ou bu quelques verres la veille.

Les pharmacies proposent diverses solutions pour prévenir le mal de mer sur un bateau, comme des bandes de pression au poignet, des autocollants pour le cou, entre autres.

Que faire en cas de mal de mer?

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, en cas de mal de mer ou de vomissements, suivez les recommandations ci-dessous pour aller mieux :

  • Coucher sur le côté, les yeux fermés, parallèlement au tirant d’eau du bateau, la tête vers la proue.
  • En cas de vomissement, ne vous retenez pas. Veillez à une bonne hydratation après le vomissement.
  • L’eau, les fruits contenant de la vitamine C et les boissons sucrées peuvent réduire la sensation de mal de mer une fois qu’elle est installée. Les boissons au cola contiennent de l’acide phosphorique, qui peut réduire les vertiges et les nausées.
  • La baignade est un excellent moyen d’arrêter les symptômes de vertiges et de nausées.

Le mal de mer sur un bateau peut être désagréable, mais ce n’est pas une raison pour cesser de profiter de la mer. Suivez ces conseils simples et continuez à profiter de vacances merveilleuses.

Articles connexes :
Contact Bananapalmbay.com on WhatsApp Bottom